Rechercher

Le champagne : un bon élève en matière d’exportations

Table des matières

Alors que le déficit commercial de la France ne cesse de battre des records à la baisse, le secteur des vins et spiritueux fait partie des rares bons élèves à être excédentaires (nous exportons davantage que nous n’importons). Et le champagne en fait partie. Découvrons les raisons qui font le succès de cette filière.

Le vin de champagne : un symbole du patrimoine français

Symbole du patrimoine français, le champagne est exporté dans le monde entier depuis des siècles. Sa réputation est si forte que même les pays les plus éloignés géographiquement comme la Chine et la Russie sont tombés sous son charme.

La qualité de la production : un facteur clé du succès à l’exportation

La qualité du vin français est reconnue dans le monde entier, et cela vaut pour le champagne comme pour les autres vins. Le secteur de la viticulture est strictement réglementé par un système d’appellation qui garantit que seuls les raisins provenant de certaines zones sont utilisés. En outre, le processus de production suit des règles strictes, qui garantissent non seulement la qualité élevée de toutes les bouteilles, mais aussi la cohérence entre les différents millésimes.

Le champagne est ainsi produit sur un terroir très spécifique, dans le vignoble de Champagne, avec uniquement trois cépages acceptés : le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay. Ce vin pétillant est obtenu par des procédés particulièrement exigeants, notamment par le biais d’une seconde fermentation qui lui permet d’être pétillant. Au total, le vin passe pas moins de 18 mois embouteillé en cave, avant de pouvoir être commercialisé.

Les maisons de Champagne : une exception française

Mais, ce qui fait également l’unicité du vignoble de champagne, c’est la présence des maisons de champagne. Contrairement aux autres vins, de France et d’ailleurs, ce ne sont pas (majoritairement) des propriétaires-récoltants qui fabriquent le vin, mais de puissantes maisons de champagne, qui achètent le raisin et fabriquent le champagne à partir d’une recette tenue secrète, fruit d’un savoir-faire particulier.

Ces maisons de champagne créées entre le XVIII ème et le XIX ème siècle sont devenues de véritables marques qui rayonnent à l’international. C’est par exemple le cas de la Maison Ruinart, fondée en 1729. Ou de la Veuve Cliquot Ponsardin, née en 1772. Mais il en existe bien d’autres : Krug, Pol Roger, Dom Perignon… Et de nouvelles maisons se créent régulièrement. Voici un lien pour que vous découvrez de nouveaux champagnes intéressants.

Un succès mondial pour cette boisson symbole de fête

Le succès du champagne dépasse largement les frontières nationales. Il est exporté dans plus de 150 pays et représente aujourd’hui plus de 40% des exportations de vins français. Les États-Unis restent la première destination du champagne français, avec une part de marché de 43 %. Mais de nombreuses autres destinations sont désormais concurrentes, notamment la Russie, le Japon et la Chine.

En conclusion, cette boisson ancienne symbolise la fête dans le monde entier et continuera à être l’un des produits phares de la France en termes d’exportations. Sa réputation de longue date, son processus de production de qualité et ses puissantes maisons de champagne en font un élément essentiel du patrimoine de la France !

Plus d'articles

Recevez Refrance

Directement dans votre boîte aux lettres

Vos données resteront la propriété exclusive de Refrance et ne seront utilisées qu’à des fins éditoriales

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Refrance : Revue Economique de France utilisera ces informations uniquement pour vous envoyer sa newsletter. Vos données ne seront pas utilisées à des fins commerciales.