Refroidisseurs adiabatiques : le guide

Table des matières

Dans le but de rendre confortable l’intérieur des constructions, divers équipements s’utilisent. Le climatiseur est généralement employé pour rafraîchir l’air. À côté de ce type de dispositif, il y a le refroidisseur adiabatique, peu connu, mais tout aussi efficace. Cet appareil de refroidissement d’air ambiant s’installe souvent dans les entrepôts industriels, centres de stockage de données, grands locaux professionnels… Voici un petit guide consacré aux refroidisseurs adiabatiques.

Refroidisseur adiabatique : de quoi s’agit-il et quel fonctionnement ?

Le refroidisseur adiabatique est un équipement qui permet le rafraîchissement de l’air suivant un processus d’évaporation de l’eau. Il est constitué de plusieurs éléments, à savoir :

  • un surpresseur,
  • une pompe,
  • des filtres,
  • une électrovann,
  • des vannes de purge,
  • des rampes avec buses,
  • des pressostats…

L’équipement fait passer de l’eau chaude dans des coussinets qui sont constamment humides grâce à la présence d’une pompe à eau. L’appareil est conçu pour amener l’eau de l’état liquide à l’état gazeux et éjecter ensuite la vapeur d’eau dans le flux d’air.

Les refroidisseurs adiabatiques assurent leur fonction de rafraîchissement d’air grâce notamment au contrôle des débits d’eau et d’air disponibles. Chacun des ventilateurs du dispositif fonctionne à partir de son moteur personnel. En effet, une panne qui intervient à ce niveau n’impacte pas l’ensemble du système. Pour découvrir différentes solutions adiabatiquescliquez ici pour connaître les domaines d’application de ces refroidisseurs.

Refroidisseurs adiabatiques : quels avantages et contraintes ?

D’emblée, les refroidisseurs adiabatiques se distinguent des climatiseurs classiques par leur mode de fonctionnement. Ils se remarquent par leur faible consommation énergétique, ce qui est avantageux sur bien des aspects. De plus, ils ne libèrent pas de gaz réfrigérant et sont donc très peu polluants. Les refroidisseurs adiabatiques sont globalement performants et permettant d’avoir une différence de température de plus de 10 °C entre l’intérieur et l’extérieur. Ils offrent des options de contrôle et de réglage des cycles de refroidissement de l’air ambiant.

Renouvelant l’air interne en permanence, les refroidisseurs adiabatiques assainissent l’atmosphère dans les locaux dans lesquels ils sont déployés. Vous trouverez dans le commerce des modèles possédant des déflecteurs d’air aérodynamiques qui réduisent le bruit produit par les appareils. Si l’installation de refroidisseurs adiabatiques est bénéfique, elle peut toutefois s’avérer contraignante à certains égards. Pour ce faire, il est important de mettre en place un système de traitement de l’eau à utiliser dans le processus. L’installation de panneaux solaires peut aussi se révéler nécessaire.

Installation de refroidisseurs adiabatiques : une solution économique ?

Les climatiseurs traditionnels sont connus pour leur incidence financière. Leur alimentation constitue une charge non négligeable pour les professionnels, qui en sont les plus gros consommateurs. Les refroidisseurs adiabatiques se présentent comme l’alternative parfaite à ces équipements. Du point de vue économique, ils sont intéressants d’autant plus que leur consommation est limitée grâce à leur mécanisme de fonctionnement.

En réalité, les composants électriques des refroidisseurs adiabatiques sont de faible puissance, comparativement aux autres appareils. Cela explique leurs besoins en énergie peu élevés. Par ailleurs, l’énergie solaire est valorisée lorsqu’il s’agit d’installer un système de refroidissement adiabatique. Ce dernier est plus coûteux à l’usage que le mode de climatisation standard. Avec des refroidisseurs adiabatiques, vous avez des chances de faire des économies.

Plus d'articles

Recevez Refrance

Directement dans votre boîte aux lettres

Vos données resteront la propriété exclusive de Refrance et ne seront utilisées qu’à des fins éditoriales